Historique du club

Fidèle à la légendaire tradition archère (et non pas karcher ou encore cachère comme certaines personnes le prétendent encore de nos jours) de la région, le club des Archers du Pays Beaunois vit le jour le 18 brumaire 1423 sous le règne de Philippe le Mécréant dit « Flèche qui va droit au but mais qui parfois n’y va pas quand sa majesté sérénissime ne se sent pas très bien au lendemain d’un banquet ma foi fort goûteux mais peut-être un peu trop arrosé ».

PhilippeDésireux d’améliorer la technique du groupe d’archers qui défendait à l’époque les portes de la ville de Beaune, Philippe le Mécréant décida alors de fonder une école d’entrainement qui devint rapidement extrêmement réputée au-delà du boulevard circulaire. Boulevard qui, rappelons-le tout de même, fut conçu dès 1321 pour faciliter la circulation des chars à bœufs qui transportait la paille destinés aux animaux mais qui allait bientôt servir à fabriquer les cibles de cette section d’élite.

Très vite leur devise est trouvée : « Tenus tonnum brasorrus darcum » qui se traduit encore aujourd’hui par : « Tiens ton bras d’arc ».

La préparation intense de ce groupe d’archers demandait des conditions environnementales très strictes et il fut décidé qu’elle aurait pour lieu de prédilection la montagne environnante. Cette préparation perdure encore de nos jours même si le gibier utilisé pour l’entrainement a été remplacé depuis par de vagues cibles faites de carton, de bois et de tôles fraichement ondulées.

Le jeune Jean-Eugène David, qui était saute-ruisseaux chez un notaire de la région, devint le valet d’arc de Philippe le mécréant avant d’être nommé le premier capitaine de ce groupe d’élite. Depuis de charybde en scylla, de père en fils, de fil en aiguille et de char à bœufs en 4X4, la famille David se passe le relais, le flambeau, la bouteille de Schnaps et l’arc de tonton pour continuer à présider à l’avenir de ce club dont la réputation va désormais jusqu’aux portes du Dia d’à côté !

Engagé avec conviction pendant le deuxième conflit mondial, le groupe fut rapidement dissous lorsque le colonel Edmond du Granbois de la Roche Moncton démontra, avec ferveur et enthousiasme, l’inefficacité des flèches contre les panzers adverses (« Salauds de bôches » aimait-il à répéter).

Néanmoins, mais oreilles en plus, le club se reforma dès la fin de la guerre dans la joie et la bonne humeur qui caractérise si bien les archères et les archers de cette belle région. Région qui, ne l’oublions pas, qui…qui…à ben mince j’ai oublié. Enfin bref, comme disais Pépin, on ne va pas en faire un fromage, n’est-ce pas Monsieur le Corbeau (Que je trouve fort beau, soit dit en passant).

Depuis c’est Monsieur Thierry David qui a repris les rênes de ce fameux club. Enfin, je dis les rênes mais les seuls chevaux qui l’intéresse sont ceux de son bolide à quatre roues preuve d’une flagrante réussite sociale du à l’exploitation honteuse de la misère physique de ses contemporains. D’ailleurs lui-même n’a plus la vigueur de ses vaillants prédécesseurs et il n’est pas rare de le voir réclamer, quasiment à l’agonie, une chaise lors des entrainements hebdomadaires. Et son maniement à l’arc est désormais supplanté par sa dextérité à manier la tronçonneuse. Et oui Thierry, tronçonneuse, avec un C cédille !).

Le club des Archers du Pays Beaunois à encore de nombreux siècles devant lui principalement du à l’arrivée, depuis deux ans, de nouveaux archers et archères qui, espérons-le, ne sont pas les Patrick de demain.

Pour finir, nous vous recommandons la lecture de l’ouvrage de Justin Bridou : « Comment j’en suis venu à faire des saucissons alors que j’étais destiné à être pianiste pour Mireille Mathieu » en sept volumes édité chez Plon.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s